2006

NOUS VOULONS CONSTRUIRE UNE VRAIE UNITE DE SOINS POUR EVITER CA!

Dès 2006, une des premières demandes des habitants de KPEGLO a été la construction d'un dispensaire pour l'accès aux soins. En effet, les deux USP les plus proches étaient à 15 km du village avec tous les problèmes que cela representait. Les femmes devaient aller accoucher loin du village, amener les enfants pour les vaccinations par la piste soit trois heures de marche.Nous avons donc très vite fait de cette demande une de nos principales priorité

2008

Cette année là, nous prenons la décision de construire une vraie unité de soins.

lES OBJECTIFS SONT MULTIPLES

- Détecter plus rapidement un problème de santé chez un individu mais aussi de façon collective.

- Promouvoir une santé de proximité.

- Assurer plus rapidement les soins curatifs et entre autre les premiers soins et l'urgence au niveau de la collectivité.

- Assurer un suivi régulier des maladies chroniques.

- Assurer un suivi régulier de la grossesse.

-Surveiller la croissance et le bon développement des enfants.

- Réduire le coût des dépenses de santé pour les malades ne nécessitant pas une prise en charge en hôpital de district.

- Assurer une médecine préventive en conseillant les familles en matière d'hygiène, de nutrition, de planning familial.

2009 2011

Lors des differnets séjour, Jean Jacques travaille seul ou aidé par d'autres bénévoles

La construction du dispensaire débute en 2010 après beaucoups de tracasseries administratives (lire les différents compte-rendus des séjours)

La premiere tranche debute en 2010

En 2011, grace aux camions et à un planning serré, nous avons pu terminer le dispensaire en une dizaine de jours.

Les bénévoles ne verront pas le dispensaire terminé et c'est au retour de Claude et Joelle que nous auront la surprise de voir nos efforts récompensés

2012

le batiment est terminé, que notre infirmier travaille mais que, DEJA, le local est trop petit. Les medicaments s'entassent, il n'y a pas assez de place pour stocker les dossiers et les soins restent difficiles à dispenser.

2012 2016

LE GRAND PROJET DE L'ASSOCIATION

Les choses doivent évoluer et nous decidons de franchir un cap et de créer une UNITE DE SOINS DE PROXIMITE de TYPE 1 selon les plansd fournis par l'administration togolaise. A partir de ce moment la nous décidons aussi de faire appel a un professionnel et contactons monsieur ATIOPOU, architecte a LOME pour la construction. Les devis sont faits rapidements, et lors du voyage de monique Henri Francoise et Josephine en Novembre 2012, nous avons enfin les autorisations de l'etat togolais pour debuter la construction.